Installation de stockage des déchets non dangereux


Le site de Berbiac

Les déchets dits « non dangereux » ne présentent aucune des 14 propriétés de danger recensées dans le Décret du 18 avril 2002. Communément appelés « Déchets ménagers et assimilés » (DMA), ils regroupent les déchets des ménages et des collectivités, mais aussi, la totalité des Déchets industriels banals (DIB) ou déchets des entreprises.

Le Smectom du Plantaurel exploite sur le site de Berbiac son centre de stockage pour la prise en charge des déchets ménagers et assimilés non dangereux non recyclables.

Les casiers permettent de confiner les déchets dans des espaces spécialement aménagés, afin de collecter tous les effluents issus de leur dégradation naturelle : les lixiviats et le biogaz. Ils sont conçus selon des schémas propres, en respects des prescriptions de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) mais également des exigences environnementales du Syndicat.

Le biogaz produit par la décomposition des déchets est systématiquement capté puis dirigé vers des équipements de valorisation énergétique, permettant la production d’électricité.

La gestion du site s’inscrit dans une démarche de respect de l'environnement validée par la certification environnementale 14 001.

Fonctionnement en mode bioréacteur

Le principe de valorisation énergétique des déchets résiduels par bioréacteur est un procédé permettant d'aller chercher la dernière source de valorisation contenue dans les déchets résiduels. Il consiste à accélérer la dégradation par intensification de l’activité bactérienne des déchets dans des casiers étanches.

Les effluents liquides (lixiviats) et gazeux (biogaz) sont récupérés pour être valorisés : les eaux de percolation sont réinjectées pour accélérer la méthanisation et le biogaz est aspiré pour produire de l’énergie électrique et thermique.

 

Informations annexes au site