Installations de traitement des déchets verts

 

On appelle "déchets verts" tous les résidus d’origine végétale issus des activités de jardinage et d’entretien des espaces verts. Fort du maillage de ses déchèteries, le Smectom du Plantaurel collecte annuellement 18 000 tonnes de déchets verts sur son territoire. 

Au regard des enjeux économiques et environnementaux, le Smectom du Plantaurel utilise deux voies de traitements qui sont la valorisation matière ou organique à travers notre plateforme de compostage installée sur notre site de Varilhes.

Plateforme de compostage : comment ça marche ?

Les déchets végétaux sont amenés et transportés sur les plateformes de compostage. Un sur-tri est effectué pour enlever les impuretés du type pots de fleurs, sacs plastiques… Les déchets verts sont ensuite broyés et disposés en andains (tas longilignes). C’est alors que le processus biologique commence : la fermentation aérobie.

En présence de l’air, les micro-organismes dégradent la matière organique, provoquant ainsi une montée en température importante de l’andain, pouvant atteindre jusqu'à 80°C. Cette chaleur détruit les micro-organismes à l’intérieur et garantit un produit sain, étape que l'on appelle également « hygiénisation ».

Pendant 2 à 3 mois, les andains sont retournés régulièrement et le taux d’humidité est régulé par des arrosages. Ces deux actions permettent de maintenir l'activité microbiologique. Le compost brut est prêt…

Une dernière étape, le criblage, permet de séparer les débris de bois du compost fin.

 

Informations annexes au site