Valorisation énergétique

Depuis 2011, le Smectom du Plantaurel a installé sur son site de Berbiac une unité de valorisation de type cogénération, permettant la production d’électricité et de chaleur, à partir du biogaz issu des déchets.

Indicateurs clés

Un moteur d'une puissance de 844 kW/h électriques et 550kW/h thermiques fonctionne en permanence pour garantir la continuité de la production.

En 2016, 5,46 millions de kWh d'électricité ont été produits, soit la consommation domestique de plus de 350 foyers.

Matière

Le principe de valorisation énergétique des déchets résiduels par bioréacteur est un procédé permettant d'aller chercher la dernière source de valorisation contenue dans les déchets résiduels. Il consiste à accélérer la dégradation par intensification de l’activité bactérienne des déchets dans des casiers étanches.

Les effluents liquides (lixiviats) et gazeux (biogaz) sont récupérés pour être valorisés : les eaux de percolation sont réinjectées pour accélérer la méthanisation et le biogaz est aspiré pour produire de l’énergie électrique et thermique.

La dégradation des déchets en milieu anaérobie (sans air) dans les alvéoles entraîne la fermentation naturelle du déchet organique et la production de biogaz, qui contient une forte proportion en méthane, gaz à fort potentiel énergétique.

Énergie

L’intégralité de l’électricité produite est réinjectée dans le réseau ENEDIS.

Informations annexes au site